Trucs et astuces

Quoi faire avec le bouchon?

On a tous déjà vécu ce moment. Tu commandes une bouteille au resto, le serveur te l’ouvre et te laisse le bouchon sur la table. Silence. Malaise.

La question me revient souvent: « Joe, on fait quoi avec le maudit bouchon? On le sent? On le check? On le sacre aux vidanges dès que l’occasion se présente? » N’ayez crainte, chers lecteurs, je suis justement là pour ça. Attaquons-nous donc de ce pas à la manipulation de bouchon 101.

Étiquette & Bouchon 101

Posons-nous d’abord la première bonne question: Pourquoi les serveur(se)s et/ou sommelier(es) ont-ils tendance à show off les bouchons des vins qu’ils débouchent pour leurs clients?

Snl GIF - Find & Share on GIPHY

La réaction typique, et je ne peux pas vous blâmer!

1. La vraie raison: éviter la fraude

En fait, plutôt que de vous présenter une façon de juger la qualité du vin que vous avez commandé, la pratique de déboucher les bouteilles à table et de présenter les bouchons vient plutôt d’une autre considération: la peur de la fraude. Yep. Shit’s getting real.

Par exemple, imagine pour 5 secondes que tu commandes une bouteille super fancy dans un resto pour impressionner ta date, et que le serveur te dit qu’il va  la déboucher au bar et vous amener les verres… Ça serait pas pire louche, hein?

Fraud GIF - Find & Share on GIPHY

Tu seras plus à l’aise qu’on te présente la bouteille pour laquelle tu payes, quitte à faire quelque chose du genre si on te le refuse.

Reste que, quand on y pense, le méchant serveur pourrait tout aussi bien avoir ouvert ta bouteille de Château Lafleur 1982 il y a deux mois et l’avoir rempli d’autre chose pour pouvoir t’en charger le gros prix. Tu me diras que tu goûterais certainement la différence – après tout, tu es un(e) boss de JoeRaisin.com – mais dis-toi que le même vin peut varier en prix de plusieurs centaines dollars dépendamment du millésime. Penses-tu être capable de faire la différence entre un 2000 et un 2001? Si oui, c’est probablement plutôt moi qui devrais lire ton blog… Et si non, ben t’es juste humain(e), man.

2. Donc on fait quoi pour éviter de se faire avoir?

C’est simple – on regarde le bouchon! En effet, tu remarqueras que la grande majorité des bouchons de vin présentent une marque de la maison qui les a embouteillés. Tu pourras donc savoir tout de suite si le bouchon est original. Si ton bouchon de Pétrus 1982 indique « Mouton-Cadet », tu sauras donc très facilement que tu (ou le resto!) a(s) un méchant problème.

Bref, les serveurs laissent les bouchons des bouteilles sur les tables non pas pour que tu les sentes, les admire, ou les manges, mais seulement pour que tu puisses vérifier qu’on te sert bien ce que tu as acheté. That’s it.

 

3. Sentir le bouchon ou non?

Un bouchon de liège sentira toujours le liège, et un bouchon de plastique composite sentira toujours le plastique composite. Tu peux donc arrêter de sniffer  le bouchon comme un pseudo-connaisseur… Au fait, le sommelier te juge quand tu le fais (sorry). Concentre-toi donc à sentir le vrai vin à la place – après tout, c’est là que le vrai fun se passe!

Si jamais tu veux vraiment  observer quelque chose par rapport au vin par le bouchon, tu pourras voir comment il a travaillé en regardant le pigment du vin qui l’a traversé. Les vieux vins qui ont vieilli longtemps en bouteille montreront généralement des bouchons qui colorent jusque passé la moitié de leur taille. Il reste que c’est plus une curiosité qu’autre chose, et que le « travail » du bouchon n’a pas vraiment d’influence sur le goût du vino. C’est donc vraiment plus pour le fun que par souci de qualité!

Un bouchon qui a travaillé un brin. Fascinant, non…? C’est ce que je disais.

Voilà! J’espère que tu sauras maintenant un peu plus comment te comporter autour d’un bouchon! Si jamais tu es du genre nostalgique, tu pourras aussi les garder pour en faire une collection – ça prend moins de place qu’une bouteille vide et ça te rappellera de beaux souvenirs puisque le vin qu’il bouchait y est toujours indiqué!

Y a-t-il des collectionneurs de bouchon dans la salle? Si oui, quel est le plus bel item de votre collection? Pourquoi?

3 Comments

  1. Bonjour Joe !

    J’aime toujours le ton de l’article ! Pour ma part, j’ai pris le réflexe de sentir le bouchon du vin lorsque j’ouvrais des bouteilles pour des clients au restaurant. Je ne le fais pas quand je suis client moi-même, c’est néanmoins une habitude à la maison également.

    Sinon, moi j’aime bien les bouchons en verre 😉

    Reply
    1. Joeraisin Author

      Salut Adrien! Merci pour ton commentaire!

      Je peux comprendre pourquoi un sommelier voudrait sentir le bouchon – après tout, c’est souvent tout ce qu’on pourra évaluer du vin, hein!

      Je sais que la mode est au bouchon en verre, mais connais-tu des producteurs sérieux qui en utilisent? Jusqu’à maintenant, j’en ai seulement vu chez Heinrich, en Autriche…

      A+!
      Joe

      Reply

Leave a Comment

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veux-tu devenir un(e) boss des accords met-vin?

Inscris-toi à mon infolettre et reçois une copie 100% gratuite de mon dernier eBook "Les 10 commandements des boss en accord met-vin"!

Good! T'es à la bonne place!

Laisse-moi tes coordonnées ci-dessous et je t'enverrai directement une copie 100% gratuite de mon livre - j'suis fin de même! 

Yaaaas! Ton e-Book est en route!

C'est en route! 

Va voir tes courriels!