Critiques, Grandes occasions

Torbreck Descendant 2006

vin, revue review notes de dégustation vin québec montréal saq notes de dégustation joe raisin 2017

Torbreck Descendant 2006 – 137,50$. Mustang Hot Rod.

Si t’es du genre à baver lorsqu’on te parle des gros cannons du Nouveau-Monde comme étant des bêtes de concentration riche en saveurs et en intensité, les chances sont que cet Australien soit un peu comme le Saint Graal pour toi – et c’est amplement mérité. On a ici le genre de vin qui fait 0 prisonnier et qui fesse dans le dash pas à peu près. Au nez, c’est tellement complexe qu’il faut y revenir super souvent pour même prétendre apprécier la grosseur du truc. Ça sent le poivre, le steak vieilli, la cannelle, le cèdre, la vanille, l’eucalyptus, la terre, les champignons, et évidemment les fruits rouges compottés. Ça peut sembler too much, mais c’est quand même très harmonieux. En bouche, c’est le même genre de déluge de saveurs qui se révèle à travers un sentiment de chaude puissance. L’acidité est juuuste suffisante pour tenir le tout en place, et les tannins sont moyens, assez lousses et très très smooths – probablement du à l’âge du vino. Belle texture et finale qui porte l’immensité du vin très (très) longtemps. Bon, on est clairement pas dans la dentelle ou la grande finesse – vraiment plus Mustang Hot Rod que Bentley – mais @#%! que ça rentre au poste pareil.

Lien SAQ: Torbreck Descendant 2006 – 137,50$.

Pssst! Tu te demandes ce que je veux dire avec mes étoiles? Voir mon barème juste ici!

Leave a Comment

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Es-tu du genre VIP?

Ça tombe bien, tu peux le devenir! En t'inscrivant à mon infolettre, tu recevras des invitations exclusive à des événements, webinaires et cours de vin, en plus de profiter de plein de contenu exclusif accessible en priorité! C'est un must!